kogs

kogs

jeudi 27 mars 2014

Prédictions 2014

C’est le moment du renouvellement des licences de prophète dans la MLB. Alors que la saison débutera sous peu, c’est l’heure d’y aller de prédictions. Un exercice toujours complexe au baseball. Il y a tellement de facteurs qui viennent influencer la performance d’une équipe sur une longue saison de 162 matchs qu’un score parfait est à peu près impossible. Les joueurs d’utilité auront un rôle primordial en 2014 parce que le classement sera très serré. Les places de wild cards vont être chaudement disputées. Comme les blessures auront un rôle important à jouer, les réservistes feront la différence. 

Voyons ce qu'il y a dans ma boule de crystale.  

Ligue Nationale

Est

Braves d’Atlanta : Difficiles à déloger avec un bon monticule. Devront mieux jouer sur la route en 2014. B.J. Upton va devoir se réveiller. Mais s’il ne l’a pas fait sous les ordres de Joe Maddon…

(WC2)Nationals de Washington : Les embûches de la saison dernière étaient prévisibles. Les lanceurs se retrouveront cette saison. Stephen Strasburg en donnera plus. L’attaque restera toutefois déficiente.

Phillies de Philadelphie : Ils ont des valeurs sûres dans la rotation. Cliff Lee et Cole Hamels assurent l’équipe de rester dans le match. Ça se gâtera quand ils arriveront pour puiser dans l’enclos pour les terminer. L’offensive est moins intimidante mais elle peut encore en donner.

Mets de New York : Ils progressent bien. S’ils jouent pour .500 ça sera mission accomplie. Ils débuteront la saison sans Matt Harvey. L’enclos manque de fiabilité. Curtis Granderson aidera à donner plus de profondeur en attaque. Peut-être une année de recule avant un retour en force vers le haut.

Marlins de Miami : Unidimensionnels avec une attaque respectable, mais des lanceurs qui ne sont pas encore au point pour faire la différence. Mais ils jouent quand même dans un bel aquarium.

Centrale

Pirates de Pittsburgh : Tout va reposer sur la capacité d’intégration de jeunes lanceurs. Gerrit Cole pour un, mais aussi sur la qualité des départs de Wandy Rodriguez et Edinson Volquez. Russell Martin pourrait encore faire la différence dans ces trois cas.

Cardinals de St-Louis : Ils ont tellement de profondeur chez les lanceurs partants que lorsque vous arrivez au fond, vous manquez d’air. C’est toutefois tout le contraire en relève. Le milieu de l’avant-champ est douteux. Les Cards étant les Cards, il faut toujours se méfier.

Reds de Cincinnati : On a enfin compris en se débarrassant de Dusty Baker. Brian Price peut compter sur une excellente relève, mais une rotation frêle. Billy Hamilton apportera une dimension différente à l’attaque avec sa vitesse.

Brewers de Milwaukee : Jonathan Lucroy, Aramis Ramirez, Jean Segura, Ryan Braun et Carlos Gomez sont des joueurs clés de qualité. Mais secondés par des tirs-pois au monticule, y’a rien à espérer.

Cubs de Chicago : Le chemin de la reconstruction est pénible. On tente de rebâtir le monticule, mais avec un receveur aussi mauvais que moi à faire des tartes, ce n’est pas l’idéal pour aider des lanceurs à être en confiance.


Ouest

Diamondbacks de l’Arizona : Ben quoi? Les D-Backs ont un bon personnel de lanceurs qui a lancé sous ses capacités l’an dernier. Addison Reed comme closer va changer beaucoup de choses. Avec Mark Trumbo, Paul Goldschmidt sera encore plus efficace!

(WC1)Dodgers de Los Angeles : On est loin d’une grande équipe dominante. Les succès offensifs de Yasiel Puig ne sont pas garantis cette saison. Ça va prendre une grosse saison d’Hanley Ramirez et d’Adrian Gonzalez. Mais surtout de tout ce qui vient après Clayton Kershaw dans la rotation. La chimie de cette équipe me laisse perplexe.

Giants de San Francisco : Si Matt Cain lance comme Matt Cain, que Madison Bumgarner lance comme Madison Bumgarner et que Tim Lincecum…oubliez ça! Si on oublie le dernier, l’usure prématurée des partants n’est pas étrangère à une offensive qui ne produit pas. À force de lancer sous pression soir après soir fini par avoir raison de vos partants qui travaillent sans marge de manœuvre. Ils n’ont rien fait cet hiver pour corriger la situation…ni en défensive.

Padres de San Diego : Si vous cherchez une surprise potentielle dans l’Ouest, elle est ici. L’enclos aura raison d’eux dans une division de lanceurs. Surtout quand ton setup man s’appel Joaquim Benoit. Les Curés ont beau prier, le seigneur en a déjà plein les bras. Il a autre chose à faire que de s’occuper d’une équipe de baseball l’été.

Rockies du Colorado : Une bonne défensive. Justin Morneau en santé pourrait redonner un second souffle à l’attaque. Pas trop bien équipés du côté des partants après Jorge De La Rosa.


Ligue Américaine

Est

Rays de Tampa Bay : Ce n’est pas gagné. Il va falloir être beaucoup plus constant au bâton pour supporter le monticule. Arriveront-ils à résoudre l’énigme des balles cassantes hors de la zone des prises. Wil Myers est un peu jeune pour avoir le rôle de relancer l’attaque. Mais ils ont le meilleur personnel de lanceurs dans l’Est.

(WC1)Red Sox de Boston : Les champions auront fort à faire pour récidiver. L’enclos devrait être meilleur, mais la rotation est fragile. Le  premier rang va justement dépendre de l’état de santé des partants de Boston. Offensivement, aucun problème.

Blue Jays de Toronto : Après un énorme faux-pas en 2013, les Jays ont le talent pour rebondir. S’ils restent en santé, ils pourraient même prétendre au titre. Les joueur clés seront Bret Lawrie et Mark Buehrle.

Yankees de New York : Les pertes dans l’enclos vont faire mal. Tout comme les Jays l’an dernier, plusieurs nouveaux joueurs. La gélatine risque de ne jamais prendre. Encore dangereux en attaque, sans plus. Joe Girardi qui a fait un travail phénoménal l’an dernier, manquera de lapin dans le chapeau.

Orioles de Baltimore : On ne sait plus vers qui se tourner pour améliorer la rotation. Les releveurs ne sont plus aussi dominants. On va se rabattre sur les bâtons d’Adam Jones, Chris Davis et Nick Markakis.

Centrale

Royals de Kansas City : Le premier rang ne dépend pas d’eux mais de leurs adversaires. Les lanceurs des Royals ont été solides en deuxième moitié de saison 2013. Une bonne ligne du centre en défensive, mais aussi une attaque qui a pris de la maturité. Mike Moustakas, Salvador Perez et Alex Gordon sont-ils prêts pour ce défi?

Tigers de Detroit : Nick Castellanos n’aura pas trop de pression. Bien entouré par des frappeurs aguerris, il saura tirer son épingle du jeu. Brad Ausmus aura à mieux gérer son personnel de lanceurs que ne l’a fait Jim Leyland. Du moins c’est ce que souhaitent les psys du Michigan. Justin Verlander devra connaître une excellente saison.

Indians de Cleveland : Il y a toujours une possibilité de terminer plus haut pour la Tribu. Cependant, gardez à l’esprit qu’à l’exception de Justin Masterson aucun de leur partant, n’a lancé plus de 150.0 manches l’an dernier. Ils ont encore de l’expérience à prendre. Toujours solides défensivement et opportunistes en attaque. Lonnie Chisenhall doit maintenant produire.

White Sox de Chicago : Il leur manque un ou deux joueurs de caractère. Les receveurs ne sont pas encore mûrs. Ils ont de la profondeur, mais après les trois premiers partants, la descente est brutale. 

Twins du Minnesota : Ils auront une meilleure rotation. Pour le reste, il faudra importer les psys du Michigan. On a encore beaucoup de travail à faire pour redevenir une équipe compétitive.

Ouest

Rangers du Texas : La différence entre la première et la deuxième position va probablement se résumer à l’état de santé de l’équipe. Yu Darvish va encore trôner en tête d’une rotation un peu à court. En relève, aucun problème. L’attaque sera moins productive mais restera dangereuse. Défensivement, ils ont une bonne ligne du centre et un champ extérieur mobile et très fiable.

(WC2) A’s d’Oakland : Ils seront encore sous le signe de la ténacité. L’enclos sera meilleur cette saison. L’acquisition de Jim Johnson va donner de la fiabilité en fin de match. Ils vont encore utiliser plusieurs partants pour rester imprévisibles. Pas beaucoup de domination, mais de bons guerriers sur la butte. Josh Reddick et Yoenis Cespedes devront rebondir. Sinon…

Mariners de Seattle : Beaucoup de puissance. Mais l’équipe de « free swingers » par excellence des majeures en 2013 devra apprendre à changer d’approche avec des coureurs en position de marquer. Un personnel de lanceurs décevant. Mike Zunino n’aidera pas la cause derrière le marbre. Il faudra une grosse saison de Felix Hernandez. Mais surtout de ceux qui suivent derrière.

Angels de Los Angeles : Quand ton partant numéro trois, Hector Santiago, a eu autant de sortis en relève que comme partant dans les majeures, ça en dit long sur la stabilité de ta rotation. Toutefois, ils seront supérieurs à l’an dernier dans l’enclos. Si Albert Pujols connaît une bonne saison, ça pourrait leur permettre de devancer les Mariners. Mike Trout ne peut tout faire seul. Ils ont un banc très, très ordinaire. 

Les Astros de Houston : Commencez à les regarder ceux-là! Les Dés-Astros ne seront bientôt plus qu’un souvenir. Jarred Cosart, Brett Oberholtzer ne vous disent rien? Ces deux lanceurs vous surprendront. Ils ne sont pas encore au stade d’être des lanceurs de premier plan, mais ils prendront encore de l’expérience cette saison

Aucun commentaire:

Publier un commentaire